Casablanca , Sidi Maarouf

Call Us

+123 456 789

Opening Hours

Mon-Sat: 9:00 A.M - 5:00 PM

Book Appointment

Your perfect smile is a click away!

Effets de la Hijama Ruqya contre la sorcellerie et le mauvais œil

Savez-vous que les djinns peuvent attaquer le corps humain dans plusieurs cas : le mauvais œil, l’amour ou la vengeance… Et ils sont très influencés quand la sorcellerie est mise en place via des canaux bien connus. Qui d’entre nous n’as jamais entendu qu’un de ses proches a essayé tous les traitements possibles pour une maladie simple, sans pour autant qu’il soit guérit !

Le malade en question vit sur ses nerfs, des fois des tremblements, évanouissement ou possession partielle ou totale. Plusieurs djinns restent bloquer dans des endroits du corps bien précis à cause de la sorcellerie (djinns dans l’estomac ou les intestins à cause de la sorcellerie mangée). Hijama Ruqya est le seul remède à ce genre de situations pénibles.

La Hijama Ruqya est la lecture des versets du coran sur une personne, car elle nous permet de révéler l’existence de la sorcellerie, puis la détruite, ensuite la convertir ou de brûler les djinns présents sur le corps. Prendre des traitements à base de plante et du miel bio, la lecture du coran d’une façon quotidienne, la Hijama et les prières (Doua) sont les mots-clés de la réussite de la Hijama Ruqya. Les professionnels du CENTRE HIJAMA SUNNA À PARIS ET ILE DE France se tiennent à votre disposition pour tout traitement nécessaire, n’hésitez surtout pas à nous contacter pour avoir plus de renseignements.

Historique de la Hijama

La Hijama Ruqya fait partie des plus anciennes pratiques médicinales de toute l’humanité. Au début, elle a été utilisée avec des aiguilles par les pharaons et les chinois, les Grecs ont succombé à son incroyable effet de guérison, c’est ce qui a été reporté dans leurs livres et rapports de médecin. Pour les Arabes et les musulmans, le prophète (Salla allahou Alayhi wasalam) a conseillé sa communauté de pratiquer la Hijama Ruqya.

Parmi les grands docteurs Arabes, qui ont effectué des recherches sur la Hijama Ruqya, on peut citer Al-Razzi, Ibnou Sina et AL Zahraoui. Dans leurs grands ouvrages médicaux, on peut distinguer la Hijama Ruqya via deux processus : le premier avec incisions et le second sans incisions. La pratique sans incisions (Al hijjama al jéffa) concerne les parties comme le foie, la thyroïde, le nombril…